Le paiement en Bitcoin : une grande première pour la ville de Gand — explications des analystes CRYPTCOFFRE sur le forum

La société CRYPTOCOFFRE a lancé un forum de discussions pour tous ceux qui s’intéressent à l’évolution des crypto-monnaies.

Aujourd’hui, Gand est la première ville belge à accepter les paiements en monnaie virtuelle, et pas n’importe laquelle, uniquement le Bitcoin. Cela permettrait aux commerçants, investisseurs et particuliers de contourner les organismes de contrôle. Cette monnaie digitale née sur Internet offre en effet, une indépendance du système bancaire et une plus grande rapidité des transactions. Les experts CRYPTOCOFFRE réagissent sur leur forum.

Gand, la première ville belge à plébisciter le paiement en Bitcoin — les analystes de CRYPTCOFFRE en parlent sur son forum.

La ville de Gand attire chaque année de nombreux touristes. Aussi classée comme étant la deuxième Venise du Nord après Bruges, cette ville belge se doit d’être à la pointe des demandes et des technologies actuelles. Et pour ce faire, Gand a ajouté l’option paiement en Bitcoin dans ses services commerciaux et financiers.

Désormais les commerçants gantois bénéficieront d’un système transparent et sécurisé, pour enregistrer toutes leurs transactions. Le Bitcoin reposant sur la technologie Blockchaine, les informations d’échanges commerciaux seront inviolables et infalsifiables, selon les analystes de CRYPTOCOFFRE sur le forum. Jean-Luc Verhelst, auteur d’un mémoire sur le Bitcoin explique que « Apple et Facebook sont en train d’amener leurs propres devises sur le marché — le côté digital va s’intensifier davantage dans notre quotidien via le smartphone ». Pour un début, la décision de la population gantoise d’intégrer le Bitcoin dans leur système de paiement est plutôt ingénieuse. Les experts CRYPTOCOFFRE tiennent à rappeler sur son forum que le Bitcoin est une monnaie fortement spéculative. Tantôt sa valeur montera en flèche, tantôt elle se dégradera en fonction du cours financier. L’économiste Bernard Lietaer rassure toutefois en affirmant que le Bitcoin ne va pas disparaître complètement du jour au lendemain, mais qu’il faut tout de même mettre en garde face à son caractère très volatile.

Le Bitcoin : une monnaie mystérieuse — explications des analystes CRYPTOCOFFRE sur son forum.

Le système des monnaies virtuelles est encore lourd et compliqué à comprendre pour les particuliers. Voilà pourquoi les crypto-monnaies ne représentent pas encore de menace pour la fiducie. Le véritable fondateur de Bitcoin qui se cache derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto n’est toujours pas identifié jusqu’à ce jour. Les bruits courent sur untel ou untel, mais les réticences de certains partisans font que la véritable identité du créateur du Bitcoin reste un mystère.

Si vous souhaitez réagir sur cette identité mystérieuse ou sur cet article, vous pouvez consulter le site CRYPTOCOFFRE ou émettre vos avis sur son forum.

Laisser un commentaire